• Valérie Hervieux

Quel est votre profil de sédentaire?


Plusieurs études ont montré que le temps sédentaire total, c'est-à-dire le nombre d'heures passé en position assise par jour, est associé à de nombreux risques pour la santé. En plus du temps sédentaire total, la façon dont est cumulé ce temps, de même que le type de comportements sédentaires, pourraient représenter des risques importants pour la santé. La façon dont est cumulé le temps sédentaire fait référence au profil de sédentaire, tandis que le type de comportements sédentaires fait référence à la nature même du comportement, soit actif (ex.: lecture) ou passif (ex.: écouter la télévision). Dans cet article nous traiterons du profil de sédentaire.


On distingue deux profils de sédentaire : en continu et par intermittence. Le profil est déterminé par la façon dont les comportements sédentaires sont cumulés au cours de la journée (1). Le profil de sédentaire en continu représente un individu qui accumule son temps sédentaire de façon prolongée et continue. Le profil de sédentaire par intermittence désigne un individu qui accumule son temps sédentaire en interrompant la position assise régulièrement.

Pour mieux comprendre la différence entre les deux profils, comparons deux personnes: une personne A et une personne B qui cumuleraient chacun 10 heures en position assise durant leur journée. La personne A cumulerait ses 10 heures de façon presque continue, en se levant rarement et en se déplaçant que très peu. La personne B cumulerait ses 10 heures par période d’environ 45 minutes, en se levant régulièrement et en se déplaçant souvent. Même si ces deux personnes cumulent un temps sédentaire total équivalent, les risques associés à ce temps sédentaire ne seraient pas les mêmes pour la personne A que pour la personne B. La personne B, qui a un profil par intermittence, est moins à risque que la personne A d’être affectée par les effets néfastes associés à la sédentarité.

Les résultats d’une étude (2) montrent que les interruptions au temps sédentaire sont associées à des améliorations pour certains indicateurs de la santé cardiométabolique (la circonférence du tour de taille et le taux de triglycérides), et ce, indépendamment du temps sédentaire total. Ces résultats concordent avec l'exemple que nous venons de décrire avec la personne A et la personne B. Ainsi, même si vous cumulez plusieurs heures en position assise par jour, vous pouvez réduire les risques qui y sont associés en interrompant régulièrement votre position assise.

C’est donc à ce moment-ci que vous devriez-vous réjouir, puisqu’à chaque fois que vous vous levez de votre chaise, vous contribuez votre santé. Vous savez maintenant que toutes les raisons sont bonnes pour se lever!


Voici une infographie qui résume l'article:



Références :

1) Healy, G. N., Dunstan, D. W., Salmon, J., Cerin, E., Shaw, J. E., Zimmet, P. Z., & Owen, N. (2008). Breaks in sedentary time. Diabetes care, 31(4), 661-666.

2) Healy, G. N., Wijndaele, K., Dunstan, D. W., Shaw, J. E., Salmon, J., Zimmet, P. Z., & Owen, N. (2008). Objectively measured sedentary time, physical activity, and metabolic risk: the Australian Diabetes, Obesity and Lifestyle Study (AusDiab). Diabetes care, 31(2), 369-371.

©2018 by P.S.. Proudly created with Wix.com