• Véronique Hervieux

Conseils pour méditer selon votre type de personnalité


Photo prise par Laurence Garceau

C’est dans une optique "pratico-pratique" que nous avons décidé d’écrire cet article, afin de donner un petit coup de pouce à vos habitudes de méditation. Nous sommes conscientes que chaque personne est différente, c’est pourquoi nous offrons des astuces pour 5 types de personnalités qui pourront vous accompagner dans votre cheminement. Aussi, ne vous arrêtez pas aux traits caractériels si vous ne vous reconnaissez pas dans l’un ou l’autre de ces types ou si au contraire vous vous reconnaissez à travers plusieurs types. Nous croyons que chacun de ces conseils peut vous inspirer et vous aider à faire de la méditation, un rituel quotidien.


- Pour les minutieux; créez un environnement propice à la détente physique et mentale. Cette étape peut avoir une réelle différence sur la fréquence et le plaisir que vous aurez lors de la pratique. Un petit coin du salon ou de la chambre peut être aménagé en espace zen. Par exemple, près d’une source de lumière installez un tapis de yoga, couvertes et accessoires de yoga si vous en possédez. Également, vous pouvez ajouter d’autres accessoires qui vous semblent importants et qui vous procurent un sentiment de bien être (ex. : un fauteuil confortable, image, chandelle, huiles essentielles, musique).


- Pour les actifs; bougez ! Traditionnellement, les postures de yoga servaient à renforcer et assouplir le corps pour ainsi le préparer à la méditation. Il est vrai que lorsque nous avons une dépense énergétique, par la suite, notre corps et notre esprit sont plus disposés à rester concentré. Ceci dit, pour certaines personnes bouger avant de méditer sera un essentiel et même un élément clé pour pouvoir pratiquer la méditation, tandis que pour d’autres, cela ne changera pas leur état mental ou physique.


- Pour les rigides; Faites preuve de souplesse quant au moment de méditation. Il est fort possible que des imprévus arrivent et bousculent l’horaire planifié. Au lieu de s’acharner pour trouver un trou pour méditer ou d’éprouver de la culpabilité si on n’arrive pas à méditer tel que prévu, profitez plutôt des imprévus et évènements incontrôlables pour en faire un moment méditatif (ex. : trafic, annulation d’un rendez-vous, petits incidents et/ou dégâts).


- Pour les pressés; étalez vos minutes de méditation à travers la journée. Certaines personnes ne sont pas faites pour rester assises longtemps ou ne ressentent pas le désir de méditer seule et en silence. Il est possible d’appliquer un état de conscience méditatif et de non-jugement à travers différents moments de sa journée. Lorsque vous avez un moment « d’attente » dans votre journée, ceci peut se présenter comme une belle occasion de respirer consciemment et plus lentement. Lorsque vous vous déplacez, restez ouvert aux petits détails et aux chemins que vous empruntez. Lorsque vous mangez, prenez votre temps pour sentir, mâcher et déguster vos aliments.


- Pour les sceptiques; assoyez-vous et essayez-le! Prenez deux minutes dans votre journée pour vous isoler et fermez les yeux. Ensuite, inspirez profondément et expirez complètement. Répétez 3 fois. Par la suite, vous pouvez prendre un instant pour observer comment vous vous sentez et pour constater votre niveau d’énergie et de stress.


Bref, peu importe votre personnalité, la méditation demeure un outil (parmi d’autres!) pour développer sa capacité à être présent et conscient. Il est possible qu’aucun de ces conseils ne fonctionne pour vous. C’est en les essayant que vous le saurez. Bonne pratique!

©2018 by P.S.. Proudly created with Wix.com