• Véronique Hervieux

Étirements à faire au bureau (2/2)



Vous avez essayé les étirements proposés dans le premier article sur les étirements au bureau? En voici d'autres :)



Mobilité des épaules

Placez-vous debout face à votre bureau à une distance de 1 bras. Penchez-vous vers cet appui pour déposer vos coudes. Plier les coudes et rapprocher vos mains l’une de l’autre. Nous souhaitons étirer le grand dorsal, tout en mobilisant l’articulation de l’épaule. Gardez le dos droit et la tête alignée entre les deux épaules.



Étirements des avant-bras

Déposez vos mains sur votre bureau en plaçant les doigts dirigés vers vous et les pouces orientés vers l’extérieur. Le but de cette posture est d’étirer les avant-bras et d’augmenter la mobilité du poignet. Reculez légèrement les épaules, dès que vous sentez un étirement, n’allez pas plus loin! Respirez profondément.



Étirement pour le haut du dos

Assoyez-vous avec le dos bien droit et placez les bras devant vous. Puis, croisez le bras gauche par-dessus le droit et pliez les coudes afin d’aller chercher vos épaules avec les mains. Laissez les coudes descendre vers la poitrine ainsi que la tête s’incliner. Prenez de grandes respirations et laissez gonfler votre cage thoracique sur chacune des inspirations et expirez en détendant les muscles du haut du corps. Inversez les bras et recommencez.



Posture de la fente

Une fois debout devant votre chaise, placez votre pied droit au centre du siège de la chaise. Si votre équilibre est précaire, placez une main sur un appui stable près de vous, sinon posez les deux mains sur votre cuisse droite. Avancez doucement votre poids vers la chaise, jusqu’à ce que vous sentiez un étirement devant votre hanche gauche (fléchisseurs de la hanche et quadriceps). Gardez le tronc redressé.



Expansion de la cage thoracique

Une fois assis sur votre chaise, adossez-vous doucement. Puis, amenez vos bras derrière et liez vos mains ensemble, les paumes de mains face l’une vers l’autre. Soulevez légèrement la cage thoracique vers le haut. Prenez de grandes inspirations tout en laissant votre cage thoracique s’ouvrir et les bras s'éloigner de vous Lorsque vous expirez, laissez la cage dégonfler et les bras se rapprocher.


Photos prises par Laurence Garceau

Modèle sur la photo : Valérie Hervieux

©2018 by P.S.. Proudly created with Wix.com